13 Juil 2018

IA : les descendants d’Adi Dassler (Adidas) misent sur Montréal


Vêtements connectés, outils de mesure intelligents, guides ultra personnalisés de nutrition, apps de tourisme sportif… le monde du sport se met à l’heure de l’intelligence artificielle (IA) et Montréal participe à cette révolution. L’entreprise Stradigi AI, fondée dans la métropole en 2005, vient en effet de signer un partenariat avec leAD, un accélérateur d’entreprises « sportives » créé à Berlin par les petits-fils d’Adi Dassler, le fondateur d’Adidas.

Selon cette entente, Stradigi devient le fournisseur de solutions IA pour les start-up qui participent au programme d’accélération leAD. L’an dernier, une douzaine de jeunes pousses aux idées futuristes ont pu bénéficier de l’appui financier et stratégique de leAD. À partir d’aujourd’hui, le savoir-faire montréalais fera partie de l’équation.

Il faut dire que Stradigi avait tout pour séduire les héritiers de la marque aux trois bandes. Avec 80 collaborateurs, dont une vingtaine de chercheurs, l’entreprise est l’un des plus gros labos d’IA au Canada. Spécialisée dans le développement de solutions logicielles sur mesure, elle est en pleine expansion internationale. Prochaine étape : ouvrir un bureau au Brésil. Depuis janvier dernier, elle est membre de l’Institut de valorisation des données (IVADO), organisation située à Montréal et à laquelle sont affiliés plus de 1 000 scientifiques.

Une grappe en plein boum

L’IVADO et l’Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal (le MILA, dirigé par Joshua Bengio) sont des pivots de la recherche en IA et ont contribué à faire de la métropole un chef de file mondial. Il y a un an, le site spécialisé Becoming Human classait d’ailleurs Montréal au rang de deuxième pôle mondial en IA.

Et le meilleur reste à venir. L’écosystème montréalais croît à la vitesse grand V, grâce à l’arrivée de plusieurs multinationales – telles que Google, Microsoft, Facebook, Samsung et Thales –, à l’essor de PME comme Stradigi AI et à l’émergence de plus de 120 startups.

Afin de soutenir cet essor, Montréal a reçu 100 M$ sur cinq ans du gouvernement provincial pour la création d’une grappe québécoise en IA, ainsi que 40 M$ du gouvernement fédéral dans le cadre de la stratégie pancanadienne en IA. Le futur Centre d’excellence en IA, qui ouvrira ses portes à la fin de 2018, sera l’un des noyaux de cette grappe.

 

Pour en savoir plus

Stradigi AI

leAD Sports Accelerator

Portrait de l’IA à Montréal par Montréal international

Le point de vue d’Investissement Québec

Centre d’excellence en IA

 

Photo : leAD

Cet article vous a plu ?


Parlez-en à votre entourage:

Envie de nous rejoindre?


Vous souhaitez contribuer au rayonnement international du Grand Montréal? Inscrivez-vous et devenez un ambassadeur dès aujourd'hui!

Devenez un ambassadeur En savoir plus

Vous avez des questions?


N'hésitez pas à nous faire parvenir vos questions en remplissant le formulaire de contact.

Contactez-nous